Regroupement de crédit

Peut-on faire un rachat de crédit consommation sur 20 ans ?

Le regroupement de prêts à la consommation proposant à un emprunteur de faire racheter ses différents crédits peut s’étendre sur une durée maximale de 144 mois, soit 12 ans. Il est possible d’étendre la durée à plus de 20 ans seulement si l’emprunteur fait aussi racheter un prêt immobilier, sous certaines conditions.

Rachat de crédits, peut-on rembourser sur 20 ans ?

Il y a deux types de regroupement de crédits, l’opération qui va dépendre de la législation sur le crédit à la consommation et celle qui reposera sur celle du prêt immobilier. La différence se fait tout simplement sur la part de prêts immobiliers à racheter. Si la part de prêt immobilier représente plus de 60% des crédits à racheter, alors l’emprunteur se verra proposer un regroupement de crédit immobilier dont la durée maximale peut aller jusque 30 ans, voire même jusque 35 ans suivant les établissements de crédits sollicités. Si la part de prêt immobilier est inférieure à 60% ou alors qu’il n’y a tout simplement pas d’encours immobilier à faire racheter, c’est le regroupement de crédit qui sera proposé sur une durée de 144 mois maximum, soit 12 ans.

Il est donc possible d’obtenir un rachat de crédit sur 20 ans mais uniquement avec des encours immobiliers, lesquels devront représenter une part supérieure à 60% des crédits concernés. Autrement, l’emprunteur devra se contenter d’une durée de 144 mois pour réduire ses mensualités. La durée sera définie en fonction de la capacité d’endettement de l’emprunteur et de son reste à vivre, un indicateur fondamental dans les opérations de regroupement de prêts. A savoir que l’on peut réajuster les conditions de remboursement suivant ses besoins et ses limites financières, l’intérêt étant de rembourser de façon plus durable et sans risque de déséquilibre.

La nécessité de simuler son projet de rachat de prêts

Difficile d’y voir clair avec ces explications, il faut bien évidemment faire la liste de tous ses crédits en cours et si possible simuler le rachat des encours pour vérifier quelle solution sera proposée. En effet, suivant la situation de l’emprunteur, il peut être plus ou moins intéressant de faire racheter un prêt immobilier avec les crédits à la consommation et si l’emprunteur est locataire, il devra faire sans la garantie hypothécaire exclusivement réservée aux ménages propriétaires de leurs logements. Il y a donc plusieurs cas de figures qui peuvent être appliqués, avec des conditions de prêt différentes et surtout des réductions de mensualités propres à chaque demande.

Il est donc vivement conseillé d’avoir recours à une simulation de rachat de prêts (par exemple avec le site spécialisé Simulea), c’est une formalité sans engagement visant à estimer le montant de la nouvelle mensualité en tenant compte des informations renseignées. Comble de cet outil de simulation, l’emprunteur peut obtenir plusieurs propositions de regroupement de crédit de la part d’établissements de crédits spécialisés. Cela permet de vérifier premièrement la faisabilité mais aussi de comparer les taux et les autres conditions financières jugées indispensables à la comparaison.